Attraits locaux

 

La collection archéologique Joseph Bérubé

Situé dans l'ancien presbytère de Gallichan, la collection archéologique Joseph Bérubé met en valeur d'anciens objets issus des premières nations. Les pièces ont été recueillies dans lannées 1960 sur différents sites d'occupation autochtone ainsi que sur celui d'un poste de traite français aux alentours du Lac Abitibi. Pionnier autodidacte de l’archéologie abitibienne, M.Bérubé découvra dans ces fouilles des objets en pierre taillée et polie vieux de cinq ou six mille ans. Certain de ces objets ont été identifiés comme étant très rare, voire unique et exceptionnel selon les préhistoriens. 

La visite de la collection vous fera voyager dans le temps ! 

 

 

La Marina de Gallichan

Situé sur les rives de la rivière Duparquet, à seulement 4km du Lac Abitibi, la Marina de Gallichan offre un accès direct et rapide au lac. Au coeur du village, sur un siet plus qu'enchanteur et faisant face à l'Ile Gallichan, la Marina offre aux plaisanciers de nombreuses commodités:

  • Débarcadère de bateaux
  • Quais privés avecc accès limités
  • Bouées d'arrimages pour voilier
  • Douches
  • Toilettes
  • Buanderie
  • Vidange sceptique
  • Électricité
  • Installation pour laver les bateaux
  • Locations de kayak et de pédalos
  • Aire de pique-nique
Que ce soit pour profiter des sports nautiques, profiter de l'environnement ou encore pour mettre votre ligne à pêche à l'eau, la Matina est sans aucun doutes une place de choix! 


 

La Pointe Apitipik (La pointe aux Indiens)

 

La Pointe Apitipik, lieu historique national du Canada, a été pendant longtemps un lieu de rassemblement estival des Algonquins et un site sacré pour les Autochtones de l’Abitibi-Témiscamingue. Au XVIIe siècle, un des premiers postes de traite de fourrure français y fut implanté.

Des vestiges archéologiques qui témoignent d’au moins six mille ans d’histoire y ont été découverts, témoignant des activités des tribus Abitibiwinnik et d’autres tribus de la famille algonquine qui venaient y célébrer la venue de l’été et échanger des fruits de la chasse et des outils.

Le premier poste français y fut fondé en 1686. Ainsi, le site a servi pour les échanges commerciaux entre les Européens et les autochtones jusqu’aux années 1920. Jusqu’à nos jours, ce site est perçu par les résidents de Pikogan et de Wahgoshig comme un lieu très important qui conserve les traditions culturelles des peuples qui y ont vécu pendant des centaines, voire des milliers d’années.

Le site de la Pointe Apitipik fut déclaré Lieu historique national du Canada en 1996.

 
Vue de la Pointe Apitipik en 1993.
 
 

Les Serres de Gallichan

Présent en Abitibi depuis plus de 30 ans, Les Serres Gallichan exploite 50000 pi ca de serres. Elles produisent principalement des fleurs annuelles qui sont distribué en Abitibi et dans le Nord de l’Ontario. Un Centre de jardin complet est accessible au public et des services d’aménagement paysager sont offert.

Que ce soit pour se procurer quelques végétaux ou tout simplement pour aller s'en mettre plein les yeux, les Serres de Gallichan sont un incontournable à visiter au moins une fois par été !